Le projet OPUSCOR-IT

Lauréat des appels à projets 2022 et 2023 de la Fondation des sciences du patrimoine OPUSCOR-IT. Opuscules italiens des savoirs liés au corps (XVe-XVIe siècles) est un projet de recherche à la croisée de l’histoire du livre, de la philologie et de l’histoire des sciences, qui étudie un corpus d’opuscules éphémères en langue italienne de genre médico-scientifique parus aux XVe-XVIe siècles. 

De petit format, composés d’un nombre limité de feuillets et souvent accompagnés de gravures censées captiver le lecteur, ces livrets bon marché contiennent des régimes de santé ou contre la peste, des réceptaires, des textes de physiognomonie et de chiromancie. Format, choix typographiques, choix des textes et des illustrations s’avèrent conditionnés par les attentes d’un lectorat vernaculaire hétérogène et réclamant des solutions promptement applicables aux problématiques du corps. Grâce à la souplesse de leur format, ces livrets connaissent dès leur parution une vaste circulation, d’où la dispersion géographique qui affecte ce corpus dans les fonds actuels. C’est en dernier lieu une réflexion sur le destin des productions éphémères (scientifiques notamment) qui en ressort et sur les processus de patrimonialisation dont elles peuvent faire l’objet. Spécifiquement consacré au contexte de l’imprimerie italienne, dont l’éclosion précoce permet d’observer les phénomènes de production-consommation avant leur plus large diffusion en Europe, OPUSCOR-IT se propose ainsi d’explorer des questionnements pluriels touchant à la vulgarisation des savoirs, aux rapports entre politiques éditoriales et lectorats, à l’histoire du patrimoine.

Porteur du projet : Michele Bellotti (Post-doc, DYPAC, UVSQ, Paris-Saclay)

Responsables scientifiques : Maaike van der Lugt (PR, DYPAC, UVSQ, Paris-Saclay) ; Christine Bénévent (PR, ENC-PSL)

Partenaires du projet OPUSCOR-IT : Fondation des sciences du patrimoine, laboratoire Dynamiques patrimoniales et culturelles (DYPAC, UVSQ, Paris Saclay), Ecole nationale des chartes-PSL

Partenaire externe du projet (depuis octobre 2023): Fondazione Palazzo Coronini Cronberg (Gorizia)

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search